Port Royal des Champs

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Port Royal Port Royal Aujourd'hui Les ruines de l'Abbaye Un nouveau cèdre à Port-Royal en 2020

Un nouveau cèdre à Port-Royal en 2020

Un nouveau cèdre au musée national de Port-Royal des Champs!

alt 

Le 27 février 2017, une tornade s’est abattue sur le domaine : elle a cassé la tête d’un cèdre de l’Atlas et, surtout, elle a arraché une charpentière (branche maîtresse) du cèdre du Liban qui, depuis, presque deux cents ans, faisait face au musée.

Une expertise menée par l’office national des forêts a révélé une infestation lignivore (champignon mangeant le bois), la présence de deux fissures transversales (sur le tronc et sur la charpentière restante) ainsi qu’une ouverture rapide de la fourche principale. Après divers avis et consultations, le directeur général des patrimoines a pris la décision de procéder au démontage du cèdre et à la replantation d’un jeune sujet au même emplacement.

Le démontage du cèdre a été effectué durant l’été 2018. Une analyse dendrochronologique permettra de reconstituer et de présenter l’histoire de cet arbre emblématique de Port-Royal.

Un jeune sujet a été choisi et planté le 7 janvier 2020 dans une fosse aménagée à l’emplacement exact de son prédécesseur ; ainsi, il profitera du réseau racinaire et mycorhizien (ensemble des champignons qui nourrissent un arbre et, en retour, s’en nourrissent) de son ancêtre pour se développer ; des tuyaux enfouis dans le sol permettront de l’arroser régulièrement durant les premières années ; un tuteur le maintiendra droit et l’aidera à résister au vent, le temps que son réseau racinaire se développe.

Ce jeune sujet a douze ans, mesure six mètres de haut et pèse déjà une tonne et demi : un bébé costaud ! Il n’a pas encore la forme caractéristique, dite tabulaire, d’un arbre adulte : en se développant, ses branches s’alourdiront et deviendront plus horizontales… dans vingt à trente ans : un peu de patience, donc !

Une mise à distance est établie pour éviter tout contact avec les jeunes branches : un arbre est un être vivant, sensible et fragile durant ses premières années ; merci de le respecter.

alt